Tout sur l'immobilier à Chartres et alentours
Vendre un bien

5 idées reçues concernant la vente immobilière

Une transaction immobilière, c’est comme tout : on se fait des idées fausses. Et ces idées deviennent tellement communes qu’elles finissent par s’imposer dans l’imaginaire collectif. Le problème, c’est qu’un projet de vente est un processus lourd de conséquence, qui engage le propriétaire du logement et implique une grosse somme d’argent. Vous ne pouvez pas vous permettre de croire aux farfadets et aux licornes dans ce domaine ! Parce que nous voulons que votre vente immobilière à Chartres se déroule le mieux possible, nous vous présentons 5 idées reçues à corriger d’emblée. Ce qui vous aidera aussi à vendre plus vite !

1. Vous pouvez fixer votre prix de vente librement

En trois clics sur le web, n’importe quel propriétaire peut estimer son logement, et donc fixer son prix. On se fie au prix du mètre carré qu’on multiplie par la surface habitable, et le tour est joué ! En réalité, ce n’est pas si simple. Les critères d’estimation sont aussi nombreux que complexes : emplacement, taille, nombre de pièces, exposition, performances énergétiques, état général et travaux nécessaires ou non, etc. Alors, oui, vous pouvez fixer librement le prix pour votre vente immobilière à Chartres. Mais s’il est trop élevé, s’il ne correspond pas au marché, vous risquez de voir votre transaction s’enliser – tout simplement parce que le prix que vous avez affiché n’est pas cohérent par rapport aux moyens financiers des acquéreurs.

2. Si vous passez par plusieurs agences, votre vente immobilière à Chartres ira plus vite

Il est tentant de confier sa vente immobilière à Chartres à plusieurs agences et d’espérer ainsi toucher plus d’acheteurs, donc de trouver preneur plus vite. La vérité, néanmoins, c’est que c’est souvent l’inverse qui se passe : les acquéreurs se méfient des logements omniprésents dans les annonces. En outre, chaque agence fixe ses propres honoraires qu’elle ajoute au prix net vendeur, ce qui a pour effet d’afficher le même bien à des prix distincts ! Reconnaissez que ce n’est pas très positif. Mieux vaut confier votre transaction à un unique professionnel qui prendra soin de votre maison/appartement et qui déploiera les bons leviers pour vous trouver un acquéreur.

3. Une vente, c’est très rapide quand on s’y met sérieusement

Il faut vous rendre à l’évidence : une transaction immobilière ne se conclut pas en claquant des doigts. Et ce, même si le bien en vente est exceptionnel. Toute vente immobilière à Chartres prend du temps. Le temps d’analyser le marché, de rédiger une annonce qui « sonne » (comme on dit dans le jargon immobilier), d’organiser des visites, de vérifier les profils des acheteurs qui font des offres, de réunir les documents nécessaires, etc. Par ailleurs, vous n’êtes pas seul en cause dans l’allongement potentiel des délais : vous devez tenir compte de l’état du marché et des moyens dont disposent les acquéreurs. Tout ne dépend donc pas de vous.

4. Travailler avec un agent immobilier, c’est forcément toucher moins d’argent à la fin

Il s’agit certainement de l’idée reçue la plus répandue… Et la plus fausse ! Sachez qu’en confiant votre vente immobilière à Chartres à un professionnel, vous mettez toutes les chances de votre côté pour trouver preneur dans les meilleurs délais – et au meilleur prix. Vous n’aurez pas besoin d’attendre des lustres, avec le risque de voir la valeur de votre logement baisser. Vous ne serez pas confronté à des acheteurs qui veulent négocier durement – parce que vous aurez d’emblée fixé le prix juste par rapport au marché. Au final, vous toucherez certainement plus que si vous aviez vendu seul – y compris en prenant en charge les honoraires de l’agence.

5. Les travaux de rénovation d’avant-vente ne servent à rien

Cela dépend surtout du type de travaux dont on parle. Ceux qui augmentent la valeur du bien et améliorent la première impression des acheteurs auront un effet positif sur votre vente immobilière à Chartres. Par exemple, les travaux d’amélioration ou de rénovation énergétique, validés par un bon DPE (l’un des diagnostics techniques obligatoires). Par contre, il est déconseillé d’entreprendre des travaux de grande ampleur, difficiles à reporter sur le prix de vente !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *