Tout sur l'immobilier à Chartres et alentours
Vendre un bien

Toutes les étapes indispensables pour vendre votre bien immobilier

Vous avez consciencieusement préparé votre vente immobilière. Votre annonce a été diffusée un peu partout et vous commencez à recevoir des appels. Il est temps de passer à la seconde partie de la transaction : son déroulement concret. Quelles sont les étapes indispensables pour vendre un logement à Chartres ? Que faut-il savoir pour s’organiser en conséquence et mettre toutes les chances de son côté pour mener cette transaction à bien ?

Les visites, première étape incontournable pour vendre un logement à Chartres

Il n’y pas de « bonne » ou « mauvaise » visite immobilière ; il n’y a que des visites bien préparées ou pas. A ce titre, celui qui souhaite vendre un logement à Chartres doit s’organiser de façon à ce que les acheteurs potentiels puissent profiter de cette étape des visites pour découvrir une propriété qui leur correspond, obtenir les informations qu’ils sont venus chercher, et repartir de là avec des certitudes quant à la qualité du bien visité. Le secret réside dans une bonne préparation, c’est-à-dire dans une préparation en quatre temps.

  1. Le rangement. Un intérieur propre et bien rangé est propice à l’immersion et à la projection des acheteurs. Prenez à votre compte ce que les spécialistes de l’immobilier disent souvent aux propriétaires vendeurs : il faut dépersonnaliser au maximum les lieux pour que les visiteurs puissent déjà s’imaginer ce que cela ferait de vivre sur place, avec leurs propres meubles et affaires. Quant à la propreté, c’est une condition sine qua non du succès : pour vendre un logement à Chartres, encore faut-il que celui-ci soit nickel.
  2. Le planning. Organiser des visites, ça prend du temps. Si vous espérez pouvoir vous débarrasser de cette étape en cinq minutes top chrono, c’est que vous n’avez pas vraiment envie de trouver un acquéreur ! En conséquence, tâchez de libérer de la place dans votre planning, tout en prenant en compte les disponibilités des acheteurs potentiels : en soirées après le travail, les week-end, etc. Une bonne organisation en revient aussi à opérer un premier tri parmi les acquéreurs potentiels. Dès vos contacts préliminaires, essayez d’en savoir plus sur vos interlocuteurs et sur leur projet : que cherchent-ils ? quels sont leurs besoins ? est-ce que votre maison/appartement correspond vraiment à leurs critères/à leur budget ? Vous éviterez ainsi de recevoir des visiteurs qui n’ont aucune intention de vous faire une offre.
  3. La visite. La visite elle-même suppose de faire preuve de professionnalisme, de montrer toutes les pièces, de donner des explications, de répondre aux questions qu’on vous pose, de mettre les acheteurs en confiance, etc. Notre conseil : organisez des visites individuelles plutôt que groupées, vous y perdrez en temps, mais y gagnerez en qualité relationnelle. Gardez toujours le dossier de vente à portée de main, au cas où un visiteur scrupuleux demanderait à voir telle ou telle pièce.
  4. Le feedback. Il est rare de vendre un logement à Chartres du premier coup. Les acheteurs ont toujours des griefs plus ou moins importants. Une fois les premières visites terminées, n’hésitez pas à demander des feedbacks à vos visiteurs : cela vous aidera à comprendre ce qui va ou ne va pas avec votre bien immobilier, et dans quelle mesure vous pouvez influer sur la décision des acheteurs futurs en apportant des modifications – ou en baissant votre prix, le cas échéant.

La réception des offres d’achat

Si tout va bien, les offres d’achat vont commencer à tomber. Les visiteurs, satisfaits de ce qu’ils ont vu, vont vous proposer un prix – celui-ci sera égal ou inférieur à celui que vous avez affiché. Avant de vous lancer dans une négociation potentiellement longue et épuisante, commencez par étudier avec soin les différentes offres qui vous ont été faites pour mettre de côté les moins sérieuses. A ce titre, vous pouvez vous poser ces quelques questions :

  • Quel est le projet de l’acquéreur potentiel ? Ce projet est-il en accord avec mon bien à vendre ?
  • Quel est le budget d’achat de mon interlocuteur ?
  • Quel est son plan de financement ? Doit-il souscrire un crédit, et si oui, a-t-il de bonnes chances de l’obtenir ? A-t-il déjà réalisé une simulation d’emprunt avec son banquier ? Doit-il d’abord revendre sa propriété pour pouvoir acheter à son tour, et si oui, où en est-il de sa transaction ?

Les réponses à ces questions vous permettront de jauger la qualité de l’offre qui vous est faite. N’oubliez pas : on ne peut pas vendre un logement à Chartres à n’importe qui, ni de n’importe quelle façon. Si vous vous lancez aveuglément, sans une étude préalable des offres, vous risquez de voir votre transaction capoter.

La signature de l’avant-contrat de vente et celle de l’acte définitif

C’est la dernière ligne droite pour vendre un logement à Chartres : vous allez signer d’abord un compromis ou une promesse de vente, puis, trois à quatre mois plus tard, (re)voir le notaire pour signer un acte définitif qui validera le transfert de propriété. Cela, si tout est en ordre.

Avant de signer quoi que ce soit, prenez le temps de vérifier que tous les documents sont à votre disposition et que la transaction est sur de bons rails :

  • Les diagnostics techniques doivent être prêts pour le jour J. Ont-ils tous été réalisés ? Ceux qui existaient déjà sont-ils encore valides ?
  • Le logement doit être en parfait état, tel que l’acheteur l’a vu lors de sa visite. Si vous avez rencontré des problèmes depuis (canalisation qui fuit, papier peint qui se fait la malle, équipement qui ne fonctionne plus…), veillez à ce que tout soit réglé.
  • Les vices cachés sont de véritables plaies auxquelles vous devez être attentif. Les diagnostics vous aideront à les repérer. Si un vice subsiste et qu’il est découvert après la vente, votre acheteur pourrait se retourner contre vous.

Une fois le compromis/la promesse signé(e) et le délai de rétractation de l’acheteur passé (10 jours), vous entrez dans ce qu’on appelle le délai de réalisation de la vente. Autrement dit, vous êtes sur le point de vendre un logement à Chartres, seuls quelques mois vous séparent de l’échéance. Profitez-en pour vérifier que tout va bien, et surtout que votre acheteur est en mesure d’obtenir son crédit immobilier – le cas échéant.

Les points d’attention

Vous allez vendre un logement à Chartres. Cette opération complexe suppose d’effectuer un certain nombre de vérifications et d’actions pour que le transfert de propriété soit fait en bonne et due forme, et pour que vous n’ayez plus besoin de revenir dans le logement une fois les clés remises au nouveau propriétaire. Voici ce qu’il faut penser à faire :

  • Vider le logement de tous ses meubles et de toutes ses affaires (sauf si vous le vendez meublé totalement ou partiellement).
  • Effectuer le relevé des compteurs d’eau, d’électricité et de gaz, pour marquer le passage d’un propriétaire à l’autre.
  • Demander le transfert de vos contrats suffisamment en amont (téléphone, Internet, assurances, etc.).
  • Organiser le déménagement en amont, par exemple s’il vous faut louer un véhicule ou engager des professionnels. Une fois que les clés auront changé de main, vous ne pourrez plus avoir accès au logement.

Vous connaissez désormais toutes les étapes indispensables pour vendre un logement à Chartres. Maintenant, il vous reste à savoir une chose : est-ce plus intéressant de vendre de particulier à particulier ou de passer par un professionnel de l’immobilier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *