Tout sur l'immobilier à Chartres et alentours
Vendre un bien

Comment compter les pièces de votre logement ?

nombre de pièces de votre logement à Chartres

Connaissez-vous le nombre de pièces dans votre logement ? Et savez-vous comment les compter ? Il s’agit d’une des questions essentielles à vous poser quand vous décidez de vendre un bien immobilier. En effet, vous êtes obligé de mettre cette information à la disposition des futurs acheteurs. Voici un petit rappel des règles pour compter le nombre de pièces de votre logement à Chartres.

Le nombre de pièces, un élément déterminant à intégrer à votre annonce de vente

Quand il s’agit de rédiger votre annonce immobilière dans la perspective d’une vente, vous devez y inclure le maximum d’informations à propos du logement. Notamment son prix, son emplacement, sa surface habitable… et, bien sûr, le nombre de pièces dont il est composé ! Pour cela, les professionnels utilisent deux classifications : on parle de fonction (F) ou de type (T). On y adjoint ensuite le nombre de pièces principales que comprend la propriété. À titre d’exemple, on va évoquer un F2 ou un T2, les deux classifications étant à peu près identiques.

Cette précision est d’une importance capitale, bien entendu. Un acquéreur qui entend visiter un T4 sera déçu de constater que vous avez compté la salle de bain, la cuisine et le débarras ! Voilà pourquoi il est essentiel de savoir comment compter le nombre de pièces de votre logement à Chartres.

Comment identifier le nombre de pièces de votre logement à Chartres ?

Les pièces principales uniquement

Quand on parle du nombre de pièces dans un logement à Chartres, on désigne uniquement les pièces dites « principales ». Il s’agit des chambres et du séjour. Il ne faut donc pas compter les autres pièces, même essentielles. C’est le cas des pièces humides, cuisine et salle de bain. C’est aussi le cas des pièces de service (WC séparés, entrée, cave, débarras, sous-sol non aménagé, dressing, buanderie, couloirs, etc.).

En définitive, un T2 ou un F2 veut dire que votre logement comprend un séjour et une chambre.

nombre de pièces de votre logement à Chartres

Les pièces « particulières »

Dans le décompte du nombre de pièces de votre logement à Chartres, les pièces « particulières » peuvent créer de la confusion. Voici ce qu’il faut retenir :

  • Les mezzanines : s’il s’agit d’un simple espace situé au-dessus d’une chambre, il ne faut pas l’inclure dans votre décompte. Par contre, si la mezzanine est assez haute et spacieuse, vous pouvez la compter comme pièce à part.
  • Les vérandas et loggias : pour qu’elles soient prises en compte, la température doit y être idéale toute l’année (pas trop froid en hiver, pas trop chaud en été), ce qui suppose un système de chauffage et de refroidissement.
  • Les pièces aveugles : ce sont celles qui ne possèdent pas de fenêtres. Il est possible de les compter dans le nombre de pièces de votre logement à Chartres. Toutefois, il faut signaler cette absence d’ouverture dans l’annonce.
  • Les pièces en enfilade : dans certains logements anciens, il existe des pièces communicantes où il n’est possible d’accéder qu’en passant par d’autres pièces. Là encore, elles peuvent être comptées comme des pièces séparées, mais à condition de bien indiquer cette particularité dans votre annonce de vente.

Le cas des logements atypiques

Qu’importe le type de bien, la façon de comptabiliser le nombre de pièces de votre logement à Chartres ne change pas. Comme pour tout appartement, vous devez compter uniquement les pièces principales d’un duplex ou d’un souplex. Dans le cas d’un loft, le raisonnement est différent. En effet, aucune cloison ne vient délimiter les pièces dans ce type de logement : pensez à le préciser dans votre annonce.

La taille minimale pour qu’une pièce soit considérée comme principale

Seules les pièces ayant une surface supérieure à 9 m² peuvent être considérées comme principales. Si votre logement possède une chambre de 7 ou 8 m², vous ne pouvez pas l’inclure à votre calcul. Mais rien ne vous empêche de mettre en avant son côté fonctionnel : comme pièce supplémentaire idéale pour faire un bureau, par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *