Tout sur l'immobilier à Chartres et alentours
achat immobilier à Chartres
Acheter un bien

Bien évaluer son budget d’acquisition

Vous avez décidé d’acheter un logement ? Avant de vous lancer, il est primordial de connaître votre capacité d’emprunt. Sans cette information, impossible de cibler les logements à visiter ! Déterminer en amont l’enveloppe budgétaire à votre disposition permet aussi d’accélérer la transaction une fois trouvée l’habitation qui vous convient. Voici toutes les clés pour évaluer votre budget d’achat immobilier à Chartres.

Quel est votre plan de financement ?

Définir votre plan de financement pour un achat immobilier à Chartres est la première chose à faire. En d’autres termes, il s’agit d’identifier vos sources de financement :

  • Fonds propres (épargne personnelle)
  • Revente d’un bien. Votre budget dépend alors de la valeur du logement en vente et surtout, de son prix de cession. Pour connaître avec précision la somme sur laquelle il est possible de tabler, il est conseillé de faire une estimation rigoureuse.
  • Prêt immobilier : emprunt auprès d’une banque d’une partie ou de la totalité de la somme. Souvent une nécessité pour les primo-accédants.

Nous allons maintenant détailler cette dernière option. De multiples paramètres entrent en effet en compte pour emprunter une grosse somme d’argent.

Combien pouvez-vous emprunter ?

La plupart des projets d’achat immobilier à Chartres nécessite d’avoir recours à un emprunt auprès d’une banque. Estimer sa capacité d’emprunt, soit le montant du prêt que vous pouvez obtenir, est donc un facteur essentiel pour fixer son budget d’achat.
Pour cela, une banque va établir votre capacité d’endettement. Elle calcule donc le montant maximum que vous pouvez débourser chaque mois afin de rembourser un prêt tout en assurant les dépenses courantes nécessaires au quotidien.

Le calcul de la capacité d’endettement est basé sur :

  • Les revenus nets mensuels : salaires, revenus locatifs ou autres, allocations, etc.
  • Les charges incompressibles : crédits en cours, pensions à verser, etc.

Dans le cadre d’un prêt immobilier, le taux d’endettement ne doit pas dépasser 33% de vos revenus nets. On estime en effet que, pour faire face aux dépenses quotidiennes, il est nécessaire de disposer de 66% des revenus du foyer. C’est ce que l’on appelle le « reste à vivre ».
Il y a donc de forte chance qu’une banque refuse de vous accorder un prêt pour un achat immobilier à Chartres qui va au-delà de ce plafond d’endettement de 33%. Le dépasser est néanmoins possible dans certains cas, par exemple si vous avez des revenus élevés.
Enfin, n’oubliez pas de retrancher de cette somme un éventuel apport personnel !

Quel est votre apport personnel ?

Pour vous accorder le prêt nécessaire à votre achat immobilier à Chartres, une banque vous imposera d’avoir un apport personnel. Le montant à apporter représente en général 10% du montant total du crédit. C’est une somme qui permet de couvrir les frais de notaire et de garantie.
Il serait en effet particulièrement difficile d’emprunter 110% de la somme souhaitée pour l’achat de votre logement (le prix à payer et les frais).
Bien sûr, l’apport personnel pour l’acquisition d’une maison ou d’un appartement peut être plus conséquent. C’est le cas si vous souhaitez un prêt plus important ou pour négocier une baisse du taux d’emprunt.

Cet apport peut provenir de :

  • votre épargne personnelle (compte-épargne, PEL, etc.),
  • la revente d’un autre logement,
  • prêts aidés ou conventionnés (comme le PTZ).

Quels sont les frais annexes à ne pas oublier ?

Enfin, pensez à intégrer à votre budget les frais qui accompagnent toute transaction :

  • Les frais liés à l’emprunt : constitution du dossier, garantie, assurance emprunteur.
  • Les frais de notaire : émoluments, droits d’enregistrement, etc.
  • Les honoraires d’agence (si vous faites appel à un professionnel).
  • Autres frais : travaux dans le nouveau logement, déménagement…

En tenant compte de tous ces facteurs, vous pourrez estimer avec précision votre budget d’achat immobilier à Chartres !

Laisser un commentaire